fbpx

Christopher Kah unit la Techno et le cinéma avec Re/Set

Au cœur de l’hiver, le DJ et producteur Français Christopher Kah impose son style unique sur son nouvel EP Re/Set.

Après l’exceptionnel album “Les Frequences Interdites“, Christopher Kah revient avec un EP à la croisée de la Techno et du cinéma. Avec une ambiance mystique et sombre, il nous transporte dans un univers unique. Loin des standards Techno du moment, Christopher Kah propose une expérience musicale innovante.

Dès son ouverture sur “Night Colours”, l’EP nous intrigue. Il pose les bases de l’ambiance de l’opus, mais surtout de sa texture musicale. Lent, saccadé et aux airs liquide, comme si la musique s’écoulait de nos enceintes. Ce sentiment ne fait que se renforcer à l’écoute du torturé et hypnotique “Acid Mistakes”. La ligne de basse acide, accompagnée d’une rythmique discrète et lente, fait ressortir cette texture si particulière de l’EP.

L’exploration musicale se poursuit avec l’excellent “HeartBlood”, une aventure sonore marquée par ses nappes mélodiques euphoriques. Epique de part sa mélodie, le morceau est également sombre de part ses basses fréquences distordues et sa rythmique haletante. Enfin, l’EP se conclut sur l’OVNI “Party”. A travers son ambiance apocalyptique et futuriste, l’arrivée soudaine d’un orgue vient couper le souffle de l’auditeur et sonne le glas d’une ambiance tragique à souhait.

Avec Re/set, Christopher Kah nous prouve une nouvelle fois son habileté dans la créativité. Il parvient à donner un grain unique à sa musique et transmettre des émotions grâce à des textures uniques et profondes.

Nous avons reçu Christopher Kah il y a quelques semaines pour notre Podcast Meet & Greet, l’émission est à retrouver juste ici.

Commenter