fbpx

L’électro (encore) exclue des victoires de la musique

Pour son édition 2021, la cérémonie Française des Victoires de la musique ne récompensera pas les artistes électro.

Alors que l’industrie musicale continue d’encaisser lourdement l’impact du COVID, la scène électro ne sera pas représentée au Victoires de la musique en 2021. Inaugurée en 1998, la catégorie du “meilleur album électro”, avait bousculé les codes à l’époque avec la victoire de Laurent Garnier et son album “30”.

Par la suite des artistes comme Justice, Air, St Germain ou encore Kavinsky ont été récompensé pour leurs albums. Toutefois cette catégorie a disparu en 2020 suite à de nombreux changements décidé par les victoires de la musique.

2021 ne verra donc pas le retour de ce style de musique, et sa représentation sera pratiquement nulle. En effet, seul Woodkid, nominé dans la catégorie de la meilleure création visuelle, apparaît comme seul représentant du style. Ces annonces ont de quoi surprendre lorsque qu’on se penche sur l’impact de la musique électro Française dans le monde. Alors que les artistes Français ont été les plus suivis pour le passage à la nouvelle année, cette absence de représentation est plutôt incompréhensible.

Pour aller encore plus loin, notons que la catégorie meilleur concert a été annulée cette année pour des raisons évidentes. Pourtant, de nombreux DJ’s Français se sont mobilisés pour développer des livestreams. La scène électro a été on ne peut plus novatrice sur ce secteur. Pourquoi ne pas récompenser les acteurs qui ont créer ces contenus pendant les confinements ?

Il est assez triste de constater qu’une culture aussi importante dans la création moderne ne soit pas mise en avant. Ne pas récompenser l’électro est préjudiciable pour les artistes et toutes les personnes qui travaillent au développement de cette musique. Pour aller plus loin sur ce sujet, découvrez notre émission dédiée juste ici.

Commenter