fbpx

Retour sur le Hors-série 2021 de Nuits Sonores

Pour cette année 2021, faisant office de Hors-série, Nuits Sonores a proposé une édition sur mesure pour faire vivre la culture.

Elle l’avait promis ! L’équipe d’Arty Farty, en charge de l’organisation du festival s’était engagée à proposer un événement en 2021. Voilà qui est chose faite avec cette édition Hors-Série à laquelle nous avons eu le plaisir de participer sur deux jours.

Invités sur deux soirées et open air (jour 1 et 3), nous avons pu prendre la température des événements.

Les open air Nuits Sonores

Depuis le Heat, les open air nous ont permis de découvrir une programmation locale sur des concepts musicaux très différents. Véritable vivier culturel, le Heat permet de retrouver différents concepts store avec boissons ou nourriture.

Ces open air nous ont permis de profiter de la musique et du soleil, tout en découvrant des initiatives locales. Si le début de ces événements se voulaient calmes et chill, la nuit venue, la fête a pu battre son plein. Avec des Dj set survitaminés et un public qui a su répondre présent, ces open air ont permis de vivre pleinement tout le savoir-faire habituel de Nuits Sonores.

Les soirées Nuits Sonores

Depuis les mythiques usines Fargor-Brandt, les soirées se sont déroulées en comité restreint du fait des jauges limitées. Cela ne nous a pas empêché d’avoir le choix entre deux scènes. La première, faisant office de Mainstage, était ouverte sur un espace bar et restauration. La seconde proposait un concept de scène à 360° grâce à des écrans et vidéos projecteurs qui l’entouraient. Enfin, si l’espace extérieur ne proposait pas de scène, il permettait de déambuler dans les allées du festival et de profiter des nombreux endroits chill.

Tous ces éléments nous ont permis de nous replonger, le temps de deux soirées, dans cet univers des festivals qui nous manque temps. Musicalement, la proposition était vaste et nous a permis de naviguer entre de nombreux univers. Nous retiendrons des prestations de tête d’affiches comme Sébastien Tellier, Max Cooper ou Jeff Mills. Ce dernier a par ailleurs proposé un Live très Jazz et rétro, qui a peut-être pu en déconcerter plus d’un.

Du côté des artistes émergents, le gros coup de cœur ira à la prestation de Il Quadro Di Troisi. Le duo italien nous a régalé de sonorité Pop Synth et Electronica d’une grande finesse.

En bref, l’expérience Nuits Sonores 2021 fut un véritable régal, et malgré des conditions d’organisation loin d’être évidentes. Arty Farty à proposé, le temps du festival, une expérience hors du temps, et surtout, réconfortante.

Commenter