Abbey Road One, de Spitfire Audio

Spitfire Audio est fier de lever le voile sur sa toute nouvelle banque de sons : Abbey Road One. Nous avons eu le plaisir de la tester.

Spitfire Audio est une entreprise connue pour ses banques de sons et d’outils au service de la musique à l’image. Pour cette toute nouvelle sortie, Spitfire a créé un partenariat avec les légendaires studios d’Abbey Road. Ces studios sont connus pour avoir accueilli Pink Floyd, ou les Beatles qui y ont enregistré 95% de leurs titres. Le Studio 1 et ses musiciens sont également très réputés pour les enregistrements de musiques de films dont Harry Potter, Braveheart, 1917, nombre de Marvel… Beaucoup de musiques de jeux vidéo comme par exemple Call Of Duty sont également enregistrés chez Abbey Road. 

Spitfire Audio attache une grande importance à échantillonner les instruments de manière la plus précise. Cela se traduit par des banques de son de haute qualité. Cette nouvelle collection nommée « Abbey Road One : Orchestral Foundations » a donc bénéficié de l’acoustique magique du studio. Tous les moyens techniques d’enregistrement des plus grands films hollywoodiens ont été mis en oeuvre : musiciens, micros et placements identiques.

Abbey Road Studio One
Session enregistrement des musiciens de la banque de son ABBEY ROAD STUDIO ONE

Sommaire

Installation simple, rapide et efficace

L’installation de cette banque de sons est vraiment très simple, comme d’ailleurs la plupart des banques de sons du commerce à ce jour. Vous retrouverez le plug-in automatiquement activé à télécharger sur l’installeur dédié de l’éditeur. Une fois choisis les emplacements de destination des fichiers, vous n’aurez plus qu’à cliquer pour installer les quelques 70 Go de sons. Abbey Road One étant NKS Ready*, vous n’aurez qu’à activer la soundbank dans Native Access. Après cette manipulation, vous pourrez jouir pleinement des fonctionnalités de l’interface avec la simplicité d’utilisation de Komplete.

* format spécifique développé par Native Instruments afin d’adapter automatiquement les plug-in à leurs claviers Komplete et simplifier le workflow

Première prise de contact avec ce VST ‘standalone’ de Spitfire Audio

Abbey Road One est un outil ‘standalone’ (utilisable directement à partir de notre DAW), comme beaucoup de plug-ins de chez Spitfire. Il se décline également en plusieurs formats (AXX, AU, VST2 et VST3). Nous le trouvons dans le répertoire de plug-in de notre séquenceur fétiche pour le charger directement. À la première ouverture, on découvre une interface sobre, épurée et surtout précise, où tout est bien à sa place. Les informations techniques plutôt importantes comme l’utilisation du CPU, du disque dur, de la RAM, s’affichent en haut.

Sur la droite se trouvent les canaux MIDI assignés, le fine tuning, la panoramique et le volume. L’accès aux paramètres du plug est très rapide et clair. L’interface contient également deux faders correspondant à l’expression et la dynamique, auto-assignées elles aussi en MIDI CC, au même titre que le gros bouton FX de la banque (reverb, tension, vibrato, release).

Abbey Road One - Logic Pro X Interface

Dans l’interface du VST, on dispose pour chacune des trois sections de la possibilité de choisir les techniques (long, staccato, pizzicato, etc.). Nous retrouvons aussi plusieurs sortes de ‘sweels que l’on peut sélectionner, soit au chargement, soit pendant le jeu. Il est ainsi possible de programmer rapidement nos notes et changer de technique directement dans notre région MIDI (ce qui évite de charger trop d’instances dans le DAW).

En bas du plug-in, on accède au mixer des différentes sources des micros, mais nous y reviendrons un peu plus loin. Enfin, pour plus de visibilité des différentes plages où l’on retrouve les sons, nous profiterons d’un clavier de piano qui sera très utile, notamment lors de l’utilisation et repérage des percussions.

Les sons de l’orchestre d’Abbey Road échantillonné par sections

Commençons par les cordes

Cette banque de sons standalone (qui peut être utilisée sans ouvrir votre séquenceur) est composée des 4 grandes sections qui composent un orchestre symphonique : cordes, bois, cuivres et percussions. 
La section des cordes (strings) a été divisée en 2 presets, ‘high strings’ et ‘low strings’, et chaque sous-section a été enregistrée avec tous les éléments la composant. Les samples sont répartis de bas en haut du clavier, mélangés habilement et respectant évidemment la tessiture de chaque instrument.

Nous découvrons une banque fine, progressive très dynamique. Les mots qui nous viennent immédiatement à l’esprit lors du jeu sont : douceur, simplicité, efficacité et efficience. On ne vous cachera pas notre attachement particulier aux sons de cette section de cordes, alors qu’on a également en utilisation régulière au studio la banque Hans Zimmer Strings du même éditeur. Nous avons donc ouvert les deux côte à côte, par simple curiosité. Après quelques heures d’utilisation, on se rend compte qu’en fait, les deux banques sont très complémentaires. La douceur des cordes d’Abbey Road One se conjugue parfaitement avec la profondeur de celle de Hans Zimmer.

String recording Spitfire Audio Abbey Road One

La section des bois

Dans la section des bois (woods) on retrouve un système de presets similaire à la section des cordes, les ‘high woods’ et ‘low woods’. Ainsi, le basson se retrouve positionné sur les notes les plus graves du clavier du preset ‘low woods’. Les flûtes, sont positionnées sur les notes aiguës du clavier et sur le preset ‘high woods’.

Cette technique de répartition des instruments en fonction de leur plage de jeu est une excellente simplification. Elle va « droit au but » pour les compositeurs qui n’ont pas spécialement étudié le « traité d’orchestration » de notre cher Hector Berlioz

L’avantage principal est de faire jouer spontanément l’orchestre sans trop réfléchir comment imbriquer les instruments les uns dans les autres en fonction de leur plage. Le second avantage est qu’en plus d’avoir un son positionné et mixé, vous pourrez vraiment sonner « massif » car les instruments superposés joueront à l’unisson.

La section des cuivres

La section cuivres (brass) se divise en 3 presets : ‘low brass’, ‘horn’ et ‘trumpets’, et fonctionnent également en layers d’instruments à l’identique des deux premières sections. Abbey Road One contient un tout premier preset nommé ‘orchestra’ qui, comme son nom l’indique, regroupe un échantillonnage des 3 sections en même temps. Ce preset permet d’utiliser les instruments mixés sur un gros preset bien puissant ! La sonorité de ce preset sera bien évidemment à nuancer en utilisant la roue de modulation. Nous avons d’ailleurs jeté notre dévolu sur la sonorité vraiment belle des ‘horns’ qui, joués en combinaison de l’action sur la roue de modulation, donne un aspect vraiment beau et majestueux !

Horn recording Abbey Road One

Des percussions légendaires de l’orchestre du studio 1 d’Abbey Road!

Les percussions sont respectivement les deux sections d’un orchestre symphonique. Des ‘grosses caisses’ aux ‘cymbales’ en passant par les ‘xylophones’, ou encore les ‘verdi drums’ tout y est! Pour être les plus complets possibles dans leur palette sonore, les ingénieurs du son de Spitfire Audio ont carrément échantillonné les instruments additionnels fournis par les musiciens de l’Abbey Road One, petit plus qui vous permettra de reproduire dans vos compositions le son unique de cet orchestre.

String recording Spitfire Audio Abbey Road One

La répartition des samples de percussions a été gérée d’une manière différente que les 3 sections d’instruments précédentes.

Les 4 premiers presets de percussions sont en fait des sous-groupes. Nous y trouvons ‘percussions’, ‘drums’, ‘metals’, ‘tuned’ et un 5ème un peu à part. Ce dernier correspond à des ensembles de percussions. Lorsque l’on charge un preset, on se rend compte que la zone de sélection de ce que l’on appelait des « techniques de jeu » pour les 3 premières sections (cordes, cuivres, vents) s’est transformée en sélection d’instruments. Ainsi pour le preset ‘percussion’, on peut sélectionner distinctement des instruments comme ‘soft boom’, ‘toms’, ’snare’, ‘octobans’ etc…

Les instruments sélectionnés se chargent donc sur le clavier. Pour une cohérence parfaite avec le son enregistré, seules ces touches seront actives.

Vous pourrez ainsi repérer les touches sur le clavier affiché dans l’interface du plugin. Une autre caractéristique très intéressante de cette section de percussions, c’est que la note de l’instrument se répète à l’octave sur le clavier (le son est le même sur le Do1 et le Do2). Du coup, si vous souhaitez enregistrer des roulements de caisse claire comme si vous aviez une baguette dans chaque main, c’est possible et extrêmement pratique !

Orchestral snare recording Spitfire Audio Abbey Road One

Le plugin standalone de Spitfire Audio: jusqu’à 10 sources d’enregistrement au mix personnalisable

Pour Spitfire Audio, le mot efficacité ne dénotera jamais sur la qualité et les possibilités de travailler le son. Les échantillons de cette banque ont été réalisés en conditions d’enregistrement réelles. Cela passe aussi par la qualité de retranscription des micros dans l’interface.

Vous trouverez un mixer des sources où vous pourrez régler les volumes des micros utilisés. Ces micros sont de générations différentes, mais aussi placés un peu partout dans ce magnifique studio. Il vous sera donc possible de choisir jusqu’à 10 signaux individuels en plus de deux signaux mixés. Spitfire Audio accorde beaucoup à la qualité de ses enregistrements mais avec Abbey Road One, la marque frappe vraiment fort !

Microphones enregistrement studio one
Mélange de micros modernes et vintage pour l’enregistrement des sources sonores

En conclusion

Avec Abbey Road One, Spitfire Audio a souhaité rendre accessible la composition de musique de cinéma aux artistes voulant avoir un rendu le plus gratifiant possible très rapidement. Cette banque est massive en termes de sonorité et est également combinable avec d’autres, idéalement des banques d’instruments solos. Le résultat est impressionnant par toutes ses capacités, autant que sa rapidité de prise en main ! Chapeau à l’équipe de Spitfire Audio et Abbey Road !

Plus d’informations et tarifs

Toutes les informations sur le produit sont disponibles sur le site de Spitfire Audio : https://www.spitfireaudio.com/

Prix de lancement jusqu’au 1er décembre: 349€ puis 449€

Rédigé par Ludovic Hautevelle – LH Sound Design

Vous pouvez aussi aimer

Culture musique électronique

Commenter